Pourquoi la nutrition est au coeur de ma santé ?

Crédit photo : Flickr (cc)

Il y a maintenant 18 mois, je découvrais une méthode de classification des aliments et plats de l’alimentation occidentale.
Il s’agissait d’une méthode hyper simple basée sur une approche de classification des aliments à trois couleurs : rouge, orange et vert.

Je vous en livre ma propre interprétation :

  • Le rouge est à éviter car globalement mauvais pour la santé.
  • Les aliments classés verts sont à privilégier.
  • Les aliments oranges sont à consommer avec modération.

La logique est assez puissante, du fait de sa permissivité pour aider à évoluer progressivement vers une alimentation plus saine. En effet, dès lors que vous avez compris le principe de cette classification, on vous permet de prendre un aliment dit rouge, à la condition de l’associer à des aliments verts pour faire le mix qu’ils appellent du orange.

Ceci étant, si on en revient à mon approche de l’alimentation, je me retrouve à découvrir que je suis littéralement dans le rouge ! Autant le dire : plats préparés, charcuterie, fromages sont mon lot quotidien, et ça me plaisait très bien comme ça.

Oui mais voilà, et si être dans le rouge en matière de nutrition m’amenait à l’illusion du bien-être mais à une santé incertaine… Et si j’essayais de me mettre au vert ?

C’est l’intérêt de ce blog que de savoir ce qu’il est advenu, et où m’ont mené mes recherches et expérimentations.

A propos du régime alimentaire à 3 couleurs

Pour les curieux, d’en apprendre plus sur le système de régime alimentaire à 3 couleurs, je vous livre mes sources.
La version allégée en 3 couleurs est issue d’un fascicule fourni par les fabricants du produit « Arti Shot« . C’est la méthode qu’ils proposent à ceux qui veulent tester un programme minceur sur 14 jours d’essai. Source Artishot.fr

Comprenons-nous bien, après 18 mois d’étude sur la nutrition, je ne recommande pas cette méthode, car elle introduit beaucoup de biais liés aux protéines animales et à la nourriture préparer.
Mon propos est bien d’expliquer qu’une telle approche permet de réfléchir à sa propre alimentation et de se dire qu’on vit au quotidien, trop souvent, dans le rouge !

L’origine de la méthode : SLIM-data

Et pour aller plus loin, vous pouvez vous intéresser à la version complète de cette méthode de nutrition, créée par le Docteur Yann Rougier il y a plus d’une vingtaine d’années, et qui fonctionne sur 4 couleurs (il ajoute une couleur « violette » pour les aliments à proscrire) et qui porte le doux nom de « Régime SLIM-data« . Une fiche de vulgarisation pas mal faite est proposée sur le site RegimesMaigrir.com.

Si vous voulez un peu de lecture, le livre bénéficie d’une nouvelle édition en 2017 et peut être trouvé par exemple sur Amazon (mais malheureusement pas au format Kindle).

Publié par

Jean-Nicolas Girard

Le propriétaire du blog personnel JnGirard.com.

3 réflexions au sujet de « Pourquoi la nutrition est au coeur de ma santé ? »

  1. J’ai hâte d’en savoir plus !
    Est-ce qu’effectivement un verre d’alcool « ça passe » si tu enchaînes avec un verre d’eau ? Ou est ce qu’on doit carrément ne boire que de l’eau ?
    Si tu m’apprends à réduire le rouge et développer le vert, je suis preneuse ! Si tu me fais supprimer le rouge, je dois réfléchir !

  2. Ahah, l’alcool c’est un truc de dingue. En fait, ça doit faire l’objet d’un article car cela reste un liant dans nos relations sociales… Le fameux boire avec modération prend souvent toute sa valeur quand on en voit les méfaits.
    Pour faire court :
    – l’alcool (je ne parle pas de la boisson, mais de la substance) est, disons un poison que ton corps va tout faire pour nettoyer le plus rapidement possible tant il le vit comme une agression .
    – l’alcool s’assimile d’autant plus facilement que tes muscles sont blindés d’eau. Et de fait, plus grande est ta masse musculaire (je ne parle pas de poids total), plus grande est ta capacité à stocker de l’eau qui facilitera la dilution alcoolique.

    Potentiellement on ne pourrait boire que de l’eau. Mais à l’apéro, le jus de tomate et le thé sont devenu mes amis et m’ont permis de grandement diminuer ma consommation d’alcool.
    Et puis il y a les jus (maison) ou encore l’eau et une tranche de citron qui permettent de varier.

  3. Pour les codes couleurs, je posterai la fameuse grille magique. C’est vraiment un excellent point de départ pour aller progressivement vers une alimentation plus saine, puis vraiment saine.

    Dans tous les cas, le cheminement est long, et progressif, si on veut installer des habitudes vécues de manière positive… D’autant plus quand on a la chance de vivre en famille, car c’est toute la famille qui va devoir se mettre au diapason, mais chacun à son rythme.

    Et quoi qu’il en soit, mieux vaut le faire tant qu’on a une santé correcte. N’attendons pas une grave maladie pour la prise de conscience forcée et le changement radical imposé !

Laisser un commentaire