Le mythe des calories : vous êtes manipulés

Crédit photo : silviarita, Pixabay (cc)

S’il y a une chose que j’ai découverte en me plongeant dans l’apprentissage de la nutrition, c’est qu’il ne sert à rien de compter les calories pour être en bonne santé et viser un poids de forme idéal.

Aujourd’hui, on entend sans cesse parler autour de  nous des risques d’obésité, diabète, cancer et autres maladies cardio-vasculaires. Et en plus de devoir connaître tous les facteurs de risques, il faudrait que l’on devienne des spécialistes du calcul de calories, macronutriments et micro-nutriments en visant un apport idéal, aidé par les étiquettes apposées sur la nourriture conditionnée.

Un peu de sérieux, ces maladies chroniques sont pour l’essentiel dues à notre mode de vie moderne et à tout le flou créé autour de notre alimentation pour nous faire consommer toujours plus de produits issus de l’industrie agro-alimentaire. Avant-guerre, on mangeait plus simplement et plus sainement, voilà tout !

Le concept de la calorie consiste à vouloir quantifier tout ce que l’on ingère en termes d’énergie assimilable. Et partant, on pourrait donc maigrir et/ou garder son poids idéal en s’assurant de ne pas ingérer plus de 2000 calories par jour.
Déjà, passons le fait qu’il y a des différences notables, en termes de besoins, suivant les tranches d’âge, suivant le genre, et suivant son activité physique quotidienne… Comment fait-on pour faire ce calcul savant, pour peu qu’on soit sûr de gérer la totalité de ses repas d’une journée ? On achète des plats préparés qui nous donne l’information et/ou on pèse absolument tout ce qu’on mange, jusqu’à la poignée d’amandes ou au filet d’huile d’olives ?

Des Applis pour nous aider dans le calcul des calories

Alors, oui, aujourd’hui, grâce à la modernité, on peut télécharger des applis mobiles pour évaluer son apport calorique quotidien. Les solutions sont de plus en plus riches, et ça marche plutôt pas mal pour retrouver le pain de mie de la marque Repère, le pot de Nutella ou encore le kébab de chez Picard.  Mais quelle contrainte de se rappeler de chaque détail des plats mangés dans la journée, surtout qu’il faut le noter scrupuleusement dans sa base de données.

Mais que devrez-vous faire si vous constatez que vous avez ingéré 2300 calories sur une journée ? Demain, je me fais une petite diète et je m’assure de ne pas manger plus de 1700 calories… Attention, il est 16h, j’en suis à 1680 calories, oups, ce soir ce sera un thé détox et une nuit de sommeil. Après tout, on dit bien : « qui dort, dine ».

Et pourquoi pas carrément un grand tableau Excel pour vérifier son apport quotidien et sa moyenne à la semaine ?
Allons, un peu de sérieux, pour ceux qui se sont essayés à l’exercice, (et j’en fais partie), on finit par abandonner ces comptes d’apothicaires, car ils ne sont tout simplement pas viables dans la durée. C’est trop dur.

Non à la dictature de la calorie !

Ce n’est pas cela se nourrir, ce n’est pas cela vivre.

Si la vie consiste à faire des calculs mathématiques à chaque instant où on doit manger quelque chose, imaginez le ridicule !
Alors oui, on aime à se dire que la vie est injuste parce que votre ami(e)/soeur/cousin(e) (cochez ce qui convient) peut manger tout ce qu’elle veut, elle ne grossit pas. Alors que vous, vous devez faire attention à tout, parce que tout à l’air de vouloir partir sur vos hanches. Ou, si vous êtes un homme, tout à tendance à augmenter la bouée abdominale qui vous accompagne au quotidien.

Non, ce n’est pas que la vie injuste, c’est juste qu’on vous manipule pour que vous ne trouviez pas une solution viable, mais que vous restiez de gentils et dociles consommateurs de masse.

Oubliez les Calories, ne comptez pas !

Mangez tout simplement et faites-vous plaisir, voilà tout. Et pour commencer, je vous invite à identifier en quoi consiste une alimentation saine.

Publié par

Jean-Nicolas Girard

Le propriétaire du blog personnel JnGirard.com.

Laisser un commentaire