Me Consulter

Vous avez entendu parler de moi et vous voudriez travailler avec moi ?
Merci à vous !

Je vous invite à découvrir mon approche, missions possibles, mode opératoire, et outils que j’utilise couramment.

Faire de ses idées une réalité
Photo by Mika Baumeister on Unsplash

Sinon, il est encore temps de faire plus ample connaissance en allant sur ma présentation.

Comment pouvons-nous travailler ensemble ?

Nous commencerons par un premier entretien qui me permettra de comprendre le fonctionnement de votre entreprise, son organisation, ainsi que l’objet du projet qui vous anime et sur lequel nous pourrions être amené à collaborer.

Après échange d’informations, points de vue et éventuellement de documents ou d’accès, une phase prospective s’en suivra pour me permettre d’évaluer la faisabilité de ce projet et la manière dont je pourrais intervenir à vos côtés.

Je reviendrai alors vers vous pour vous présenter le résultat de mes recherches et formuler le cas échéant une première proposition d’accompagnement.

Nous n’aurons plus qu’à nous mettre d’accord sur le cadre de la mission (date de démarrage, durée d’accompagnement, format des livrables et/ou type d’interventions, deadlines, service après-vente, etc.)

Sur quels types de missions j’interviens ?

Audit d’un site Web ou d’une appli Mobile vis-à-vis de ses capacités intrinsèques :

  • à générer du trafic organique et de la conversion,
  • et répondre aux attentes des internautes et mobinautes,
  • dans le respect des règles liées aux données personnelles et à la e-Privacy.

Accompagnement d’un projet de génération de trafic organique :

  • cadrage en avance de phase et collaboration au cahier des charges,
  • accompagnement en amorçage, mise en place d’équipe, définitions de KPI,
  • développement de croissance, voire sauvetage !

Stratégie de trafic multi-canal, avec introduction d’une brique organique et complémentarité des autres canaux, notamment payants, réseaux sociaux, etc.

Recommandations techniques spécifiques :

  • amélioration de performances (usages mobiles, performance d’affichage, …)
  • optimisation des conversions (travail sur landing pages et entonnoirs de conversion)
  • définition et mise en oeuvre de correctifs SEO (404, plan de redirections, duplicate content, thin content, …)
  • audit de qualité d’un compte d’achat de mots clés
  • plan de taggage et optimisations de la web analyse
  • définitions d’indicateurs de performances et création de tableaux de suivi.

Formation des équipes internes et aide au recrutement par la définition de profil à recruter.

Quel est mon mode opératoire ?

Basé en Auvergne (France), je fonctionne sous forme de missions en freelance, principalement en télétravail, en ayant recourt aux principaux outils de communication qui permettent une bonne fluidité des échanges.

Je suis bien entendu mobile et peut me rendre dans vos locaux d’entreprise pour des rencontres et formations sur site, au cas par cas et selon les nécessités du projet.

Quels outils j’utilise ?

J’utilise de nombreux outils dans le cadre de mes missions. Et, en fonction des projets et de leurs particularités, je vais les solliciter tous, plus ou moins.

Mon tiercé gagnant

(*) Pour des sites qui comportent des millions de pages, le recours à un outil externe comme OnCrawl peut s’avérer utile en seconde passe. C’est une façon d’obtenir une vue d’ensemble et de prendre davantage de recul.

Mes outils Google de prédilection

  • Rich Results Test pour analyser la compatibilité des données structurées réellement utilisées dans les SERPs (Search Engine Results Page).
  • Mobile Friendly Test pour vérifier la compatibilité des templates clés d’un site web à l’heure du Mobile First.
  • Google AMP Test pour le recettage des pages AMP (Accelerate Mobile Page).
  • Google Ads pour aider à l’amorçage de trafic ou compléter l’acquisition organique.

Mes boîtes à outils SEO préférées

  • SemRush que j’apprécie pour sa puissante analyse de la concurrence.
  • Ahrefs pour l’analyse approfondie du maillage, avec une mention particulière pour son outil de mots clés très puissant et intuitif.
  • Sistrix pour mieux analyser les incidents suite aux Google Core Updates et plus généralement comprendre les problématiques rencontrées par les sites.
  • Bing Webmaster Tools qui apporte de nombreux outils qui peuvent se révéler utiles, en plus de permettre d’améliorer son référencement sur Bing.

Pour faire de l’analyse de performance

  • Chrome DevTools via les onglets « Réseau » et « Performance », qui constituent toujours une bonne base d’analyse, même si on a l’inconvénient de dépendre de son propre environnement locale pour les tests.
  • PageSpeed Insights pour récupérer les incontournables selon Google,
  • WebPageTest pour une détaillée et des modules pour aller plus loin dans la visualisation et l’analyse des problèmes.
    (nota: une partie des tests se retrouve version puissante et non locale de ce qu’on peut trouver sinon avec l’inspecteur de Google Chrome (via les 2 onglets Réseau et Performance).
  • GTMetrix pour une vision synthétique qui aide à aller à l’essentiel, avec probablement la vision la plus claire des problématiques.
  • Dareboost pour approfondir et compléter sur la sécurité et l’ergonomie,

Mes outils courants d’Analytics

  • Google Analytics pour comprendre les canaux d’acquisition de trafic et cerner les habitudes des internautes et les contenus qui performent ou non ;
  • Google Data Studio pour mettre en forme des rapports statistiques, agréger des données et suivre les KPI du projet.

Les Extensions Chrome : une aide précieuse

Le plus dur avec les extensions, c’est de ne pas se noyer dedans ou de mettre son ordinateur à genoux. Je préfère n’avoir que peu d’extension connectées en permanence, et réactiver ponctuellement celles que je n’utilise pas tout le temps.

Les permanentes

  • Detailed SEO Extension : l’essentiel pour le SEO, avec cet intérêt de fonctionner par onglets dans une mise en page très clair et synthétique.
  • Redirect Path : il n’en rate jamais une, et on peut facilement envoyer le log des redirections d’une page.
  • Web Developer : il a pris un peu d’âge, mais se révèle toujours utile dans bien des situations (notamment pour retirer les images, désactiver le css, …)
  • Quick Javascript Switcher : le petit dernier, qui permet de désactiver le javascript dans un seul onglet du navigateur (c’est très pratique !)

Les occasionnelles